J’ai la plume qui divague…

20/03/2011 - 2 Réponses

…ou plutôt : j’ai la plume qui dit  » Vague   ».

Et oui, encore une de mes sombres production perso à base de volatiles. Oh! mais j’assume complètement mon penchant.  Cette fois, ils sont deux les bestiaux. D’où le titre, cqfd. J’ai testé au gré de mon poignet volubile, une de mes nouvelles plumes métalliques extralarge Speedball. Pas évident : il faut tracer très vite avant que le débit d’encre ne s’épuise ; ce qui est en soi plus difficile qu’avec une plume fine. Pourquoi diantre du rouge et du noir ? Parce que mon opinion personnelle m’a soufflé à l’oreille que ces deux couleurs iraient bien ensemble. En fait je n’ai rien inventé, c’est Jeanne Mas qui l’a dit la première.

 

Bon et puis pour la suivante, j’ai encore un peu testé cet outil. Quelle belle abstraction au rythme musical, n’est-il pas….??

Non?

Bon ben d’accord .

 

Publicités

Pour épater la galerie / formol forever.

03/09/2010 - Leave a Response

Chers clients, chers yeux anonymes, chers clickeurs convulsifs,

La voici la voilà, c’est bien elle… je veux parler de la rentrée. Et ben vous savez quoi ? C’est bien fait pour eux à tous ces mioches ! Qu’ils aillent en cours, du balai ! Car je n’ai pas honte de le dire : j’ai profité de ce laps de temps si particulier pour aller arpenter la grande galerie de l’évolution. Quel bonheur : un musée vide ! On aurait dit qu’il n’attendait que moi, visiteuse VIP. Pas de classe de CM2 Juvisy, pas de troupeaux de gros touristes affalés sur chaque bancs, bref, pas à jouer du coude ( ou des couilles, chacun sa technique en temps de guerre ) pour savourer ces magnifiques spécimens empaillés.

L’ensemble du règne animal compilé, figé à jamais dans des postures parfois surréalistes ( j’ai pu voir des crocodiles suspendus au plafond / ils auraient dû mettre à la place un petit cochon, ça donne des oeufs ). Mais pourquoi donc se rendre dans tel endroit… ?

J’aime à voir des animaux morts.

…Mais non, grand Dieu, point du tout. Je me suis laissée porter par un élan artistique : il fallait que mon coup de crayon se dérouille un peu et aille voir d’autres horizons. Donc ce jour-là, séances croquis. Elle fut un peu plus fructueuse que celle du Musée Guimet la semaine dernière ( pour ceux qui souhaitent constater d’eux-mêmes, allez sur l’autre blog fromtaiwantofrance.com !).

En effet, j’ai été bien inspirée de m’y rendre : mes mirettes citadines ont été éblouies par tant de richesse, tant de diversité dans les couleurs et les morphologies ! Le must c’est certainement le squelette de baleine : je pourrais faire tenir mon salon et ses meubles rien que dans sa mâchoire ! Bon par contre, il n’y avait pas de créatures stockées dans du formol, c’est fort dommage. Mais je n’ai pas visité le bâtiment d’à côté, elles doivent s’y trouver : je vous en ferez un rapport détaillé dès que possible. Je vois déjà le titre : « Anomalies génétiques » ; vous allez adorer ! Quelle bande de p’tits veinards !

Eh ! Revenez ! Vous préférez une étude comparée des cucurbitacées en MésoAmérique… ??


Desperate housewife.

11/08/2010 - 4 Réponses

Bonnes gens, bien braves, aux jardins si propres et carrés, tondus comme un militaire gradé : à bien y regarder, à force d’avoir l’oeil qui traîne, et bien je vous ai vu ! Pris la main « pas » dans le sac justement. Où donc vous débarrassez-vous de ces verts déchets ? Derrière vos clôtures !! Vos haies fraîchement taillées crient votre culpabilité. J’imagine que vous camouflez pareillement chaque jour le petit tas de poussière balayé sous votre tapis innocent. Moi qui suis le témoin silencieux de vos petits larcins, sachez, chers criminels, que si j’avais un masque noir en latex, un long fouet qui claque au vent, ainsi que de beaux cheveux lisses, je me ferais justicière de l’ombre et vous pourchasserais jusqu’à votre porte après avoir balancé vos détritus indésirables qui irritent mes principes , par dessus votre haie.

Gloups!

04/08/2010 - Leave a Response

Vous qui faites trempette, glace à la main et sandalettes, dans cette grande flaque de liquide bleu qui bouge tout seul, voici une modeste pensée en image Blue HD.

Il y a les fonds marins,

là où tout se fond

et puis plus rien.

Coraux, oursins, plancton ou bien pétrole ? C’est à vous de voir…

Hymne à la joie !

22/07/2010 - Leave a Response

C’est la pensée du jour, comme ça, servie sur un plateau. Si les cheveux étaient des sacs de noeuds, je serais des ciseaux. Ouais, euh, en fait oubliez cette maxime. Je n’irai pas plus loin dans mon raisonnement, sinon ça risque de dévier sur des questionnements philosophiques et esthétiques quant à l’évolution du noeud à travers les siècles et blablabla… Vous êtes épargnés cette fois-ci, bande de veinards!!

Des poils et des griffes!

18/07/2010 - Une Réponse

Chers lecteurs étant passés, toujours présents et ce même dans le futur,
voici une petite carte de bienvenue destinée à un nouveau membre de la famille du désormais célèbre Monsieur R., figure mythique de ce blog.
En tant que marraine du grand frère, je me devais de faire cette dédicace.

C’est dans l’air.

15/07/2010 - Une Réponse

Maintenant que je suis reviendue, je suis pas prête de repartue. Parole de pain perdu. Ah oui! au fait, vos commentaires ils sont où ? Vous les avez envoyé en colonie de vacances ou bien…?? Je les attends de pieds fermes : je me sens un peu seule et pathétique face à mon écran sans retour. Le message est lancé, à bon entendeur ( c’est quoi la suite de l’expression? si vous savez, donnez ).

Bonnes vacances à tous !!

Contine pour mal dormir.

14/07/2010 - Leave a Response

Chers lecteurs,

si vous existez encore, si vos pieds foulent encore ce monde, sachez que c’est également toujours mon cas, malgré des apparences trompeuses j’en conviens. Mille excuses pour cette absence prolongée; si cela vous a affecté dans votre vie quotidienne, j’en suis fort navrée. Je l’affirme bien fort: Parlomur n’est pas mort !! Bien au contraire : il a même fait un petit, si si !! Entre la procréation, la mise à bas et l’allaitement, vous comprendrez l’état de veille du blog ces dernières semaines. Que de boulot !

Le petit s’appelle www.fromtaiwantofrance.com ; il a maintenant plus d’un mois et il n’attend plus que vos visites et vos témoignages pour l’aider à grandir. Sa maman et moi espèrons que vous le trouverez beau. D’ailleurs c’est le plus beau. Allez, prenez-le dans vos bras ( attention il bave un peu des fois…) dès que vous aurez lu et parcouru la fabuleuse contine qui suit.

La rédaction vous remercie et tient à vous donner rendez-vous à l’avenir plus régulièrement, promis juré craché !!

***

Décroché d’on ne sait quel rocher,

un caillou dérivé

frôle élégamment mes pieds.

Tête de pierre,

la demoiselle aux cheveux d’algues,

échappée,

exilée

d’un monde sous-marin insoupçonné.

Cela pourrait bien être,

la petite sirène décapitée…


Terroir

27/05/2010 - Une Réponse

Ah qu’il est bon d’être Français!!!

…vous en doutez? Mais non voyons! Je vais vous réconcilier avec notre vieux terroir qui fleure bon la cave fraîche, la salpêtre et la haute gastronomie; pour ce faire je me dois avant tout de remercier chaleureusement notre camarade Monsieur R. qui nous fait partager ses vacances en envoyant à la rédaction de Parlomur des cartes postales à la gloire de notre patrimoine ( Jean Pierre Pernault vous n’êtes qu’un amateur! ).

Je vous laisse déguster, c’est collector.

Monsieur R. je reconnais bien là votre maître spirituel!

...ou l'art de faire des photos appétissantes...

Bon je vois qu’il y a encore des sceptiques, alors une p’tite dernière!

"you take zi apéro?"

Je précise que si cet article éducatif destiné à promouvoir la culture française figure dans la catégorie « Bassine à vomi », c’est une question de logistique; mieux vaut avoir cette précieuse bassine près de soi quand on boit une bonne vinasse!

Bien à vous.

Passage à gris.

23/05/2010 - Une Réponse

Un tantinet…mal à l’aise,

malhabile, barbouillé,

inutile, n’a pas coché la case pile.

Un tantinet… discret, malparfait,

déconstruit, a t’il nuit,

le menton au fond du blase, mal assis.