Archive for novembre 2009

Une sténo, et hop! au dodo.
22/11/2009

La sténographie passionne visiblement un nombre non-négligeable de mes charmants lecteurs!! Aurais-je mis le doigt sur un sujet fédérateur? Moi qui voulait faire la maligne en éditant une page de hiéroglyphes obscurs et en lançant un défi, je me doit d’en assumer les conséquences. Voici donc la réponse; il fallait lire:

La mer

pourtant personne

culture comportera.

Cela ne vous évoque-t’il rien?

Si tel n’est pas le cas, veuillez quittez mon blog! »soit tu l’aimes, soit tu le quittes! » comme a dit un jour un troll vilain et maléfique.

Je plaisante, eh! restez les gens!!

Vous l’aurez voulu, je vous en sert une autre tartine, cette fois-ci le haiku est plus évident. A vous de jouer petits galopins !!

Publicités

Le poids des mots.
22/11/2009

J’ai extrait ce petit haiku de la page sténo « les routes », et l’ai illustré. C’est vraiment le pied de lire tout et n’importe quoi, on y trouve toujours son compte!!

Special thanx
19/11/2009

Non contente d’avoir fidélisé un lectorat intellectuel, notament un certain Raoul en phase terminale semble-t’il, la Maison Parlomur souhaitait remercier chaleureusement son public: merci.

Ses remerciades s’adressent également à un certain Chouchou, pour son aide inestimable dans cette épopée informatique.

Pourquoi écrire dans ce cas?
19/11/2009

Les mots n’existent pas

c’est le Père Noël qui les a inventé.

Quelques vagues de rimes

sur un océan d’abîme,

un soleil qui tourne toute la journée

et que personne n’a remarqué,

des bois qui poussent et que tout le monde veut couper,

pour écrire dessus

des mots que l’on n’a jamais vu.

La phrase du soir
15/11/2009

un ovale

ça pourrait être de Geluck...enfin du Chat.

Youpi ! C’est dimanche…!
15/11/2009

C’est encore dimanche, et je n’ai toujours rien posté aujourd’hui!

Alors tâchons de réparer cet affront.

Pour le neurone dominical somnolent, englué et balloté au creux de la paroi résonnante de notre boîte cranienne, je voulais partager ma passion pour les Haikus, les qui viennent du Japon avec des morceaux de riz dedans.

fleurpaysnatal

J'ai illustré ce haiku de Bashô : "Dans chaque perle de rosée tremble mon pays natal."

Un deuxième pour la route.
15/11/2009

fleur rose

"Sur la feuille de lotus tourne la rosée du monde."

 

La sténographie: leçon une.
15/11/2009

Les joies du tri de nos armoires…que de vieilles reliques oubliées!

Je suis tombée, figurez-vous, sur un très ancien manuscrit de Monsieur Guy Brousse: »Lectures graduées de sténographie ». J’y ai découvert tout un monde merveilleux, riche en signes et, ô bonheur suprême, riche en haikus!! Etant donné que c’est le thème du jour, en voici un sans plus tarder.

sténo

Saurez-vous le trouver...?

 

Prologue
10/11/2009

Voici une série de séquences illustrées de mon cru, à suivre régulièrement ici, à la Maison Parle Au Mur, fondée en 2009. Cette série s’articule comme métaphore de la condition humaine autour du thème des végétaux (j’ai trouvé que ça comme phrase choc…). Ou bien je pourrais vous dire que c’est un roman graphique bio pour les dépressifs chroniques (pas mal celle-là, non ?…) En tout cas une chose est sûre, cela me tient à coeur de faire évoluer « ça » sur mon blog, je trouve que le support s’y prête bien. Je n’ai pas trouvé de titre, alors pour l’instant on va l’appeler silence ça pousse… non, c’est déjà pris! Bah disons Considérations Immatérielles, comme ça c’est bien pompeux, ça va attirer les lecteurs intellectuels!!!

Chapître premier
10/11/2009

En ce lieu où le mur en béton se dresse comme une offense, la nature recommence.


Dans cette cité lugubre où nul n’a sa place, où le monde est surnombre, j’ai fait mienne cette allée sous les arbres, cachée derrière les jardins, inconnue des passants. Ce chemin quotidien où tout change au fil des jours, c’est le fil qui me relie au temps et aux saisons qui passent.

cheveuxair1

Les branches, les feuilles ou les cheveux sont les prolongements d’êtres désespérés de contact avec les airs.

arbreair1