Archive for janvier 2010

Mes cailloux fantastiques
28/01/2010

Eh! Venez-voir !!

C’est en ce glorieux jour de rien du tout, et c’est bien pour ça qu’il l’est, que je me laisse bercer et entraîner sur la toile, avec pour fond auditif la si douce voix de Dame Courtney Love-car la rage des autres me stimule et me donne la pêche nécessaire pour me désengluer l’espace situé derrière le visage et sous les cheveux. Oui je sais c’est con et on s’en bat les steaks, en même temps ce n’est pas moi qui suis en train de lire assidûment cet article, accroché par les yeux à l’écran, attendant qu’il me nourrisse d’un contenu artistique hautement qualitatif!

Nan, là je déconne!-vous aviez compris j’espère??

Et puis pour le « hautement qualitatif » veuillez repasser plus tard…

Je voulais exhiber au grand jour une de mes folles passions de névrosée, à savoir mon amour des cailloux. J’en ramasse un peu partout, encore faut-il qu’il ait quelque chose d’exceptionnel. Laissez-moi vous présenter le fleuron de ma collec’…

Celui-ci vous le connaissez déjà: c’est le caillou/nez.

Le suivant représente la perfection à l’état pur! Je l’ai trouvé sur une plage à Taiwan. Ce galet avec sa ligne blanche rectiligne, c’est l’esprit zen qui s’offre à moi. Il n’y a vraiment que là-bas que je pouvais dénicher un tel bijou!


Pour finir, voici la curiosité: je me plais à imaginer que c’est un reste d’articulation osseuse de cétacé. Ils étaient vraiment côte à côte sur la plage de je ne sais plus trop où en France…

Ah,j’allai l’oublier: je l’ai sous les yeux en plus!


Publicités

Interlude-de l’action, enfin!!
18/01/2010

Ce qui suit est une purge de la bassine à vomi.

La bande dessinée c’est tout un art: je m’y suis essayée mais elle n’a pas voulu de moi…tant pis! Je récidive et vous livre un fabuleux récit d’aventure, riche en décors d’époque et doté d’un scénario ultra travaillé pour les amateurs du genre.

Nota bene: Dargaud et Delcourt se disputent mes services vous savez!


LA VICTOIRE SEMBLE S'ANNONCER...

Chapître cinq
17/01/2010

Moins sept degrés.

Tapies dans les ombres de la terre

les racines creusent vers le bas.

Nul ne le voit.

A la lueur d’une autre saison

de nouvelles têtes perceront vers le haut,

colorées, parées, transformées.


La ballade de la déprime
16/01/2010

Désolée, j’ai le moral dans le fond des chaussettes, qui glisse même jusque sous mes semelles. J’ai retrouvé ceci dans mes « dossiers », et je suis à peine étonnée de traverser encore et toujours ce genre de psycho-phase…

« Pourquoi le monde s’envole et je reste en bas…?

Pourquoi les ballons flottent et moi je marche au pas…? »

Pour minuit…
16/01/2010

Immobiles les astres du ciel,

étoiles agrafées sur un plafond.

Diamants sur du charbon.

Chapître quatre_suite
10/01/2010

Chapître quatre
05/01/2010

Les saisons défilent: enroulées, déployées, dénudées, dissimulées…




Les lapins
01/01/2010

Pour cet article je voulais vomir dans la bassine, non pas que j’ai la gueule de bois du réveillon, ça non j’ai bu du cidre…mais tout simplement cela faisait un bail que je n’avais maculé cet espace de mes gru-mots. Alors de quoi sont-ils faits aujourd’hui? De lapins.

Je parle ici de métaphores. Des bons gros lapins de Garenne que l’on me pose un peu trop régulièrement! J’en ai tellement ras la casquette qu’on pourrait m’appeler Oudini: j’en sors de mon chapeau, de mes poches, quelle collection!! Un vrai clapier ambulant! Je présume avoir une tête de grosse carotte, ça ne peut être que ça. A moins que, là je suppute, les gens s’imaginent pouvoir faire tellement de choses en une journée qu’ils finissent par en zapper la moitié, névrose classique chez les citadins parisiens.

Ajoutez à cela mon charisme ne dépassant pas le bout de mes chaussettes; je suis en effet nullement apte à inspirer une quelconque forme de crainte chez ces poseurs de pinouilles qui font fi de mon éventuel courroux!!

Au fait, l’expression « poser un lapin » est-elle une référence au prestidigitateur présentant l’animal aux yeux de tous et qui le fait disparaître, faisant naître au sein de l’audience le doute sur la tangibilité du sujet…?

Bon j’arrête ici avant de me provoquer une tendinite au cervelet.

ps: BONNE ANNEE A TOUS!!