Archive for juillet 2010

Hymne à la joie !
22/07/2010

C’est la pensée du jour, comme ça, servie sur un plateau. Si les cheveux étaient des sacs de noeuds, je serais des ciseaux. Ouais, euh, en fait oubliez cette maxime. Je n’irai pas plus loin dans mon raisonnement, sinon ça risque de dévier sur des questionnements philosophiques et esthétiques quant à l’évolution du noeud à travers les siècles et blablabla… Vous êtes épargnés cette fois-ci, bande de veinards!!

Publicités

Des poils et des griffes!
18/07/2010

Chers lecteurs étant passés, toujours présents et ce même dans le futur,
voici une petite carte de bienvenue destinée à un nouveau membre de la famille du désormais célèbre Monsieur R., figure mythique de ce blog.
En tant que marraine du grand frère, je me devais de faire cette dédicace.

C’est dans l’air.
15/07/2010

Maintenant que je suis reviendue, je suis pas prête de repartue. Parole de pain perdu. Ah oui! au fait, vos commentaires ils sont où ? Vous les avez envoyé en colonie de vacances ou bien…?? Je les attends de pieds fermes : je me sens un peu seule et pathétique face à mon écran sans retour. Le message est lancé, à bon entendeur ( c’est quoi la suite de l’expression? si vous savez, donnez ).

Bonnes vacances à tous !!

Contine pour mal dormir.
14/07/2010

Chers lecteurs,

si vous existez encore, si vos pieds foulent encore ce monde, sachez que c’est également toujours mon cas, malgré des apparences trompeuses j’en conviens. Mille excuses pour cette absence prolongée; si cela vous a affecté dans votre vie quotidienne, j’en suis fort navrée. Je l’affirme bien fort: Parlomur n’est pas mort !! Bien au contraire : il a même fait un petit, si si !! Entre la procréation, la mise à bas et l’allaitement, vous comprendrez l’état de veille du blog ces dernières semaines. Que de boulot !

Le petit s’appelle www.fromtaiwantofrance.com ; il a maintenant plus d’un mois et il n’attend plus que vos visites et vos témoignages pour l’aider à grandir. Sa maman et moi espèrons que vous le trouverez beau. D’ailleurs c’est le plus beau. Allez, prenez-le dans vos bras ( attention il bave un peu des fois…) dès que vous aurez lu et parcouru la fabuleuse contine qui suit.

La rédaction vous remercie et tient à vous donner rendez-vous à l’avenir plus régulièrement, promis juré craché !!

***

Décroché d’on ne sait quel rocher,

un caillou dérivé

frôle élégamment mes pieds.

Tête de pierre,

la demoiselle aux cheveux d’algues,

échappée,

exilée

d’un monde sous-marin insoupçonné.

Cela pourrait bien être,

la petite sirène décapitée…