Hymne à la joie !

C’est la pensée du jour, comme ça, servie sur un plateau. Si les cheveux étaient des sacs de noeuds, je serais des ciseaux. Ouais, euh, en fait oubliez cette maxime. Je n’irai pas plus loin dans mon raisonnement, sinon ça risque de dévier sur des questionnements philosophiques et esthétiques quant à l’évolution du noeud à travers les siècles et blablabla… Vous êtes épargnés cette fois-ci, bande de veinards!!

Publicités

There are no comments on this post.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :