Pour épater la galerie / formol forever.

Chers clients, chers yeux anonymes, chers clickeurs convulsifs,

La voici la voilà, c’est bien elle… je veux parler de la rentrée. Et ben vous savez quoi ? C’est bien fait pour eux à tous ces mioches ! Qu’ils aillent en cours, du balai ! Car je n’ai pas honte de le dire : j’ai profité de ce laps de temps si particulier pour aller arpenter la grande galerie de l’évolution. Quel bonheur : un musée vide ! On aurait dit qu’il n’attendait que moi, visiteuse VIP. Pas de classe de CM2 Juvisy, pas de troupeaux de gros touristes affalés sur chaque bancs, bref, pas à jouer du coude ( ou des couilles, chacun sa technique en temps de guerre ) pour savourer ces magnifiques spécimens empaillés.

L’ensemble du règne animal compilé, figé à jamais dans des postures parfois surréalistes ( j’ai pu voir des crocodiles suspendus au plafond / ils auraient dû mettre à la place un petit cochon, ça donne des oeufs ). Mais pourquoi donc se rendre dans tel endroit… ?

J’aime à voir des animaux morts.

…Mais non, grand Dieu, point du tout. Je me suis laissée porter par un élan artistique : il fallait que mon coup de crayon se dérouille un peu et aille voir d’autres horizons. Donc ce jour-là, séances croquis. Elle fut un peu plus fructueuse que celle du Musée Guimet la semaine dernière ( pour ceux qui souhaitent constater d’eux-mêmes, allez sur l’autre blog fromtaiwantofrance.com !).

En effet, j’ai été bien inspirée de m’y rendre : mes mirettes citadines ont été éblouies par tant de richesse, tant de diversité dans les couleurs et les morphologies ! Le must c’est certainement le squelette de baleine : je pourrais faire tenir mon salon et ses meubles rien que dans sa mâchoire ! Bon par contre, il n’y avait pas de créatures stockées dans du formol, c’est fort dommage. Mais je n’ai pas visité le bâtiment d’à côté, elles doivent s’y trouver : je vous en ferez un rapport détaillé dès que possible. Je vois déjà le titre : « Anomalies génétiques » ; vous allez adorer ! Quelle bande de p’tits veinards !

Eh ! Revenez ! Vous préférez une étude comparée des cucurbitacées en MésoAmérique… ??


Publicités

There are no comments on this post.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :